L’ancêtre à travers la parole, le ressenti et le symbole


La parole du consultant exprime des connaissances précieuses de l’inconscient familial. La mémoire revient, le commentaire s’élabore. Il m’est nécessaire de prendre un temps de repos, de maturation, de mise à distance. Je suis attentive à l’intonation, au murmure de la voix, au tressaillement du visage, à la réaction corporelle… Qui parle ? Un aïeul, un ancien parlent à travers les mots prononcés, les phrases toutes faites, disent les sentiments refoulés, les ressentis gardés. 

Le ressenti est un éprouvé inconscient, il est profond et laisse des traces corporelles. L’émotion touche le coeur, la prise de conscience traverse les strates de l’intellect. Le ressenti est une imprégnation. Il peut évoquer l’histoire personnelle du consultant, mais l’originalité de la méthode trans-générationelle est de remonter dans le temps à la recherche des causes passées, au delà de papa, maman, les frères et soeurs.  Le ressenti exprime comme un caillou jeté à l’eau, des cercles concentriques à déchiffrer. Se mettre en contact avec son ressenti, c’est pouvoir saisir le sens caché derrière l’apparence. En tant qu’accompagnatrice en libération des mémoires généalogiques, j’entre dans l’énergie de vie et de mort des personnages de l’arbre, pour pouvoir interpréter les choses cachées, les sortir de l’oubli. 

Le symbole est un signe de reconnaissance selon la définition grecque. Un mot, une image deviennent symboliques lorsqu’ils dépassent le sens littéral, évident, immédiat, pour signifier quelque chose de plus que l’apparence, la profondeur du sens. Le symbole a fonction de délivrance, ça parle là où la situation est bloquée. Le consultant détient l’information sans la décoder, il lui manque la vibration pour en comprendre le sens, la souffrance sou-jacente. Le symbole ouvre la porte des secrets de famille, il rend visible l’invisible, assemble des fils épais, révèle des synchronicités. Il pénètre la psyché, lumière de vie, lève le voile du silence, des mal dits (maladie) de la paralysie. Dans un temps au delà du temps, c’est le temps quantique où tout est possible. 

Le symbole donne la carte de nos racines, la découverte des coïncidences signifiantes stigmatise les preuves tant attendues, passerelles intimes où l’inconscient obéit à sa propre logique, où l’individu est déterminé par ce qui précède, relié à son passé. 

La famille est le lieu où l’être humain s’enracine, le « terreau » sur lequel il croît. 

© 2019 Ameyo MALM-AGENA@Thérapiesglobales